A quoi sert l’hélium ?

Un lâcher de plusieurs ballons

De nos jours, les gaz sont utilisés à plusieurs fins et permettent le bon fonctionnement de certaines activités industrielles. L’univers regorge de différents types de gaz exploitables tels que l’hélium. Désigné comme l’un des gaz les plus rares utilisés dans le monde, l’hélium fait partie des gaz nobles qui interviennent dans plusieurs domaines de la vie. Son rôle et son importance sont la raison pour laquelle les grandes industries y portent un grand intérêt.

Que peut-on faire avec l’hélium ?

L’hélium est un gaz qui permet de réaliser de nombreuses activités dans le secteur de l’industrie. D’après les chercheurs, c’est le gaz le plus abondant dans l’univers. Mais on peut également retrouver ce gaz dans les gisements terrestres. Avec des propriétés chimiques particulières qui ne créent pas de dommages à l’organisme humain, l’hélium est sollicité dans les activités médicales et celles ludiques.

Dans le secteur des activités ludiques, l’hélium est utilisé pour remplir les ballons de jeu. L’hélium est aussi utilisé pour gonfler les dirigeables ainsi que pour les ballons de météo. Par ailleurs, ce gaz est de plus en plus sollicité dans un environnement inerte en milieu professionnel. Ce gaz rend efficacement le service de refroidissements à une température très basse soit en dessous de 15 K. Cette fonction lui est possible grâce à sa supraconductivité qui lui permet de subsister à l’état gazeux et liquide.

L’hélium sert aussi de conditionnement chimique pour les carburants des fusées et le refroidissement des réacteurs nucléaires. En chromatographie, l’hélium joue le rôle de gaz pressurisant. Pour gonfler des ballons de baudruches, l’hélium est utilisé pour y parvenir comme dans le cas des ballons gonflables et des dirigeables.

A quoi sert l'hélium ?

Que peut faire l’hélium sur le plan médical ?

L’hélium est un gaz utilisé dans le domaine de la médecine pour refroidir les aimants qui se trouvent dans les appareils sollicités pour les opérations et les analyses. Ce gaz est notamment utilisé pour les scanners servant à faire des tests IRM. Son action de refroidissement est efficace parce que ces caractéristiques chimiques lui permettent de bien jouer ce rôle. Par ailleurs, les appareils utilisés en médecine qui sont équipés d’aimants utilisent tous l’hélium pour faciliter et remplir leur rôle.

Que peut faire l’hélium sur le plan de l’électronique ?

L’hélium est le gaz qui fait la concurrence des autres gaz sur marché électronique ces dernières années. En effet, il est utilisé pour améliorer les conditions atmosphériques à travers un processus de fabrication des fibres optiques. L’hélium permet une fois encore d’assurer le refroidissement de ces fibres optiques et toutes autres créations électroniques respectant ses propriétés chimiques. De plus, l’hélium peut servir de refroidisseur pour les lanceurs de satellites utilisés dans l’espace. Dans le secteur de l’automobile, ce gaz est fortement utilisé pour la fabrication d’airbags pour protéger le conducteur lors des accidents de circulation.

 

D’autres utilités de l’hélium dans les activités industrielles

Avec le niveau d’ébullition bas de ce gaz, il est préféré dans plusieurs activités, car il ne peut pas entrainer de grands dégâts. Sa faible densité et sa faible solubilité sont des atouts que les producteurs de plusieurs secteurs exploitent pour mener leurs activités avec sécurité. L’hélium fait partie des gaz qui ne présentent pas de lourdes conséquences sur la santé humaine lorsqu’on s’y expose.

L’hélium existe à la fois sous la forme gazeuse et liquide. Ce qui facilite son usage dans les domaines où le gaz liquide est de plus en plus sollicité. Son inertie lui permet de jouer un rôle important dans les souffleries supersoniques et dans le processus d’installation des phénomènes transitoires. Enfin, l’hélium peut être associé avec d’autres gaz pour servir comme un élément de réfrigération thermoacoustique. Le xénon est le gaz avec lequel l’hélium s’associe le plus souvent pour produire de grands résultats sur le plan industriel.